admin 0 - 1 an

Tous les bébés pleurent. C’est normal, puisque c’est leur façon de communiquer. Ils peuvent pleurer pendant de courtes ou de longues périodes. Et certains bébés pleurent plus que d’autres.

Par ses pleurs, votre bébé exprime des besoins. Plus vous répondrez rapidement et calmement aux pleurs de votre bébé, plus il se sentira aimé et sécurisé.

Qu’essaie-t-il de vous dire?

Il pleure alors qu’il est dans vos bras :

  • Est-il fatigué?
  • S’ennuie-t-il? Aimerait-il être distrait avec des jouets ou des chansons?
  • Est-il inconfortable? A-t-il faim? A-t-il froid? A-t-il trop chaud? Sa couche est-elle souillée?

Il pleure quand il est seul dans son lit :

  • A-t-il assez dormi?
  • S’ennuie-t-il? Aimerait-il qu’on le cajole?
  • Est-il inconfortable? A-t-il faim? A-t-il froid? A-t-il trop chaud? Sa couche est-elle souillée?
  • Est-il entre deux cycles de sommeil? Si c’est le cas, il se rendormira tout seul.

Il vous arrive parfois de ne pas comprendre pourquoi votre bébé pleure? Malgré tous vos efforts, il pleure encore? C’est normal. Il peut être difficile de décoder ce que veulent nous dire les bébés. D’ailleurs, les bébés ont parfois des pleurs inconsolables. Tentez de rester calme. Votre bébé le ressentira et en sera apaisé.
Si votre bébé semble malade, contactez Info-Santé (8-1-1) ou tout autre professionnel de la santé.

Dois-je le laisser pleurer?

N’ayez crainte : tenter de consoler un bébé chaque fois qu’il pleure ne risque pas de le gâter. Au contraire, il comprendra que vous êtes attentif à ses besoins. Il sentira alors qu’il est important pour vous et qu’il est aimé.

Et si, malgré tous vos efforts, le bébé ne s’apaise toujours pas, vous n’avez peut-être pas d’autre choix que de le laisser pleurer : ce n’est pas dangereux pour lui et il finira par se calmer tout seul.

Rappelez-vous qu’un bébé ne pleure jamais avec l’intention de vous manipuler : il est trop petit pour le faire.

Je n’en peux plus

Voici des trucs pour surmonter ces moments difficiles :

  • Demandez à une personne de confiance de prendre la relève (votre conjoint ou conjointe, un ou une amie, un membre de votre famille). Profitez-en pour sortir marcher et vous détendre.
  • Si vous êtes seuls avec votre enfant, mettez-le dans son lit et sortez de la pièce quelques instants. Prenez le temps de vous calmer et demandez de l’aide. Appelez un proche ou un organisme de soutien professionnel, comme la LigneParents (1 800 361-5085).

Ne secouez jamais votre bébé. Vous pourriez causer des blessures permanentes à son cerveau ou même provoquer sa mort.

Facile à dire, mais pas toujours facile à faire? Un coup de pouce vous serait utile?
Informez-vous sur les activités Triple P offertes près de chez vous.


Sources

Institut national de santé publique du Québec. Mieux vivre avec notre enfant de la grossesse à deux ans. Guide pratique pour les mères et les pères.

Naître et grandir. Les pleurs de bébé