admin 0 - 1 an

Hier encore, votre petite de six mois souriait à tout le monde au magasin. Aujourd’hui, elle s’agrippe à vous et crie quand grand-maman s’approche pour la câliner. Dès qu’elle ne vous voit plus, elle se met à pleurer.

C’est que votre bébé entre dans un nouveau stade de son développement, que l’on appelle anxiété de séparation. La plupart des bébés deviennent alors craintifs envers les étrangers ou les personnes qu’ils ne voient pas souvent. Ils peuvent pleurer, crier, repousser les autres et s’agripper à vous. C’est une période souvent difficile pour les parents, qui peuvent se sentir jugés par les autres. Être les seules personnes acceptées par l’enfant peut, avouons-le, devenir lourd et irritant. Généralement, cette étape prend fin vers l’âge de deux ans.

Pourquoi mon enfant réagit ainsi?

Petit à petit, le bébé découvre qu’il est une personne distincte de vous. En comprenant que vous n’êtes pas le prolongement de lui-même, il réalise que vous pouvez partir sans lui.

À cet âge, le bébé ne comprend pas encore que les gens continuent d’exister quand il ne les voit pas. Lorsque vous vous éloignez de lui, il a peur de ne plus vous revoir. Dans un contexte pareil, comment peut-il attendre calmement votre retour?

En grandissant, il apprendra que même si vous vous absentez, vous existez encore et que vous reviendrez.

Que dois-je faire?

Afin d’aider votre bébé à mieux vivre les moments de séparation, vous pouvez :

  • le garder près de vous quand vous êtes à la maison. Si vous avez besoin de quitter la pièce, attendez-le pour qu’il vous suive ou continuez de lui parler pour qu’il sache que vous êtes tout près de lui et que vous allez revenir.
  • le rassurer en le prenant dans vos bras s’il réagit à la présence de gens avec lesquels il est moins familier. Les enfants deviennent encore plus anxieux quand leur parent ignore leur détresse.
  • l’avertir dès que vous vous éloignez de lui. Cela rassurera votre bébé, qui apprendra progressivement que vous revenez toujours.
  • utiliser toujours les mêmes mots quand vous partez et quand vous revenez
    À votre départ, dites « Au revoir, Noah. À tout de suite! ». À votre retour, dites « Maman est de retour! » ou « Papa est là! ».
  • laisser le temps à votre enfant de se familiariser avec la personne qui prendra soin de lui en votre absence.

N’oubliez pas : les enfants ressentent le stress des parents. Même si cela peut parfois être difficile, essayez d’être calme et serein quand vous confiez votre enfant à quelqu’un d’autre.

Facile à dire, mais pas toujours facile à faire? Un coup de pouce vous serait utile?
Informez-vous sur les activités Triple P offertes près de chez vous.


Sources

MSSS. (2009). Les services intégrés en périnatalité et petite enfance. Favoriser le développement des enfants âgés de 1 à 5 ans. Guide d’intervention pour soutenir les pratiques parentales.

Naître et grandir. Les pleurs de bébé