admin 6 - 12 ans Leave a Comment

Le téléphone sonne. C’est l’école. Encore. Encore une fois, votre enfant a été retiré de la classe, car il a été irrespectueux avec son enseignante, a frappé un camarade à la récréation et refusé de faire le travail demandé. Cette situation vous préoccupe. D’un côté, votre enfant ne semble pas heureux à l’école. De l’autre, en tant que parent, vous ressentez de l’irritation et de l’impuissance quand l’école vous appelle au sujet de votre enfant.

Avec des comportements dérangeants, les enfants expriment, bien maladroitement, des besoins. Quels sont ces besoins? Comment pourraient-ils les exprimer de façon plus convenable? Votre rôle comme parent consiste à accompagner votre enfant dans cet apprentissage.

C’est en valorisant votre enfant et en l’aidant à découvrir ses forces que vous y arriverez. Les enfants qui dérangent, comme tous les enfants, ont aussi des qualités et des forces, et ils ont particulièrement besoin qu’on les reconnaisse. Malheureusement, leurs comportements perturbateurs nous le font parfois oublier.

Pourquoi mon enfant dérange-t-il à l’école?

Les problèmes de comportement peuvent survenir, entre autres, quand :

  • l’enfant ne connaît pas ou ne comprend pas les règles de la classe
  • il n’y a pas de conséquence lorsque les règles ne sont pas respectées
  • l’enfant a des difficultés d’apprentissage ou d’attention et il est dépassé par les exigences de l’école
  • l’enfant a du mal à s’adapter à l’école et à s’y faire des amis.

Mon enfant dérange à l’école. Que faire?

Le secret : former une équipe avec l’enseignant(e) de votre enfant. En travaillant ensemble, vous augmenterez vos chances de succès.

Quand l’école vous appelle, ou quand vous rencontrez l’enseignant(e) de votre enfant :

  • demandez qu’on vous décrive ce que fait votre enfant
  • partagez vos propres observations à la maison
  • essayez de comprendre ensemble pourquoi votre enfant agit ainsi et d’identifier les besoins qu’il tente d’exprimer
  • fixez-vous des objectifs à court terme et imaginez des moyens concrets pour les atteindre
  • rappelez-vous que vous n’êtes pas coupable du comportement de votre enfant et n’essayez pas de lui trouver des excuses

Conseil : n’hésitez pas à demander une aide professionnelle si les difficultés persistent, s’aggravent ou si votre enfant se montre violent avec les autres enfants ou avec le personnel scolaire.

Facile à dire, mais pas toujours facile à faire? Un coup de pouce vous serait utile?
Informez-vous sur les activités Triple P offertes près de chez vous.


 Sources

Germain Duclos (2006). Guider mon enfant dans sa vie scolaire. Les Éditions du CHU Sainte-Justine.